Les vérités dérangeantes de Kyungu wa Kumuanza

TamTamBlog

kyungu2

Gabriel Kyungu wa Kumuanza, président de l’Assemblée provinciale du Katanga, livre ses impressions sur le découpage territorial …

Ne comptez pas sur lui pour tenir sa langue dans sa poche. Quand on est  populiste, même à plus de 75 ans, on ne s’embarrasse guère de la langue de bois.

Qu’il harangue les foules dans un stade archicomble ou qu’il s’adresse à un public select, c’est pareil pour Kyungu wa Kumwanza. Il n’est pas rare qu’il caresse son auditoire dans le sens du poil. Tant pis s’il est obligé de faire de l’amalgame. Ou même s’il doit nier ses propres responsabilités dans le drame que vit sa communauté, alors que l’on se situe du côté de la classe dirigeante depuis le Marechal Mobutu jusqu’à Kabila Fils, en passant par Kabila Père.

Membre éminent de la Majorité Présidentielle (MP) au pouvoir, son parti l’UNAFEC, compte 15 députés au Parlement provincial et 8 à l’Assemblée nationale. L’a-t-il oublié ou le feint-il? Mais le propre d’un populiste est…

View original post 1,440 more words

Profession : ” Xénophobes ” !

TamTamBlog

xeno+35 Emmanuel Sithole, citoyen mozambicain, est aggresse a Alexandra, Johannesburg. Il succombera des suites de ses blessures.

Durant les années sombres de l’apartheid, “ Shoot the Boer ” [Tuez le Boer] était la chanson-fétiche des militants anti-apartheid de l’ANC, alors mouvement de libération sud-africain.

Plus qu’un simple air, “ Shoot the Boer ” était en fait un signe de ralliement des troupes autour d’un idéal commun : mettre fin à une politique inique du développement séparé des races.

A l’époque, tout  le mépris ainsi que la haine des Blacks étaient focalisés sur le colonisateur et raciste Blanc, d’origine Boer. Aux yeux de ce dernier, les Noirs n’étaient que des citoyens de seconde classe, voire moins que ça.

Avec un peu d’exagération, en voyant ce qui se passe au pays de Mandela aujourd’hui, l’on serait tenté de se demander si “la chanson à la mode” parmi certains Noirs Sud-africains ne porterait-elle pas plutôt le titre…

View original post 1,209 more words

Pétrole au Virunga: La Violence faite aux Peuples

SAVE VIRUNGA

Pétrole en Afrique: A quoi sert la manne pétrolière? A quel développement? Qui en bénéficie?

L’Afrique donne l’image d’un continent connaissant une marginalisation croissante sur les marchés légaux du commerce mondial; à l’exception de l’exploitation de quelques minerais: bauxite, uranium, or; à l’exception notable du pétrole.

Aujourd’hui, la manne pétrolière nourrit des Etats comme l’Algérie, le Nigeria, l’Angola, le Gabon, le Congo, le Cameroun. Pour d’autres Etats, les lendemains pourraient être prometteurs: le Soudan, le Mali, le Tchad, la République Démocratique du Congo.

Les tendances les plus récentes fin des années 1990 de l’insertion de l’Afrique dans le mouvement de mondialisation montrent, comme le souligne H. BEN HAMMOUDA du CODESRIA à Dakar (1999) un retour en force de l’insertion rentière par la concentration des investissements étrangers dans les secteurs de l’énergie et des mines et une marginalisation de l’agriculture et des secteurs productifs modernes.

A quoi sert la manne…

View original post 581 more words