Dans un entretien avec le journal La Voix du Paysan Congolais, Monsieur Joël MUKENDI, Ir agronome phytopathologiste de la Clinique des plantes/CAVTK a donné quelques résultats auxquels l’enquête sur la qualité des semences menée par le CAVTK en 2015, a abouti.

Les « semences » utilisées par les paysans de provinces du Kongo Central, de l’ex-Katanga, du Bandundu et de Kinshasa sont infectées par un complexe parasitaire composé des virus et des bactéries. — La voix du paysan congolais

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s